Etape 2: élaborer un modèle d’efficacité

Afin que l’efficacité d’un projet puisse être mesurée et vérifiée, la manière d’atteindre les effets prévus par le projet doit être claire. C’est pourquoi, un autre fondement important de la mesure de l’efficacité n’est autre que le modèle d’efficacité d’un projet. Celui-ci expose les hypothèses explicites et implicites relatives à la mode d’action de la démarche. Il montre avec quels moyens (Input), quelles mesures (Activités), quels produits ou services (Output) et à travers quels résultats intermédiaires l’Objectif de projet sera atteint. Le modèle d’efficacité est central pour la compréhension et l’analyse des succès et des échecs. Il doit être impérativement fixé par écrit ou sous forme graphique.

Comment procéder
Activités Les modèles d’efficacité doivent être développés de concert avec les groupes cibles. Souvent, plusieurs chemins mènent au résultat. Alors, le modèle d’efficacité offre une bonne base pour choisir la stratégie d’intervention la plus efficace et la plus prometteuse. 
Questions

On commence cette 2ème étape de la mesure de l’efficacité en répondant aux questions suivantes:

  • Comment pouvons-nous résoudre le problème et changer la situation?
  • Quels sont les liens de cause à effet (hypothèses d’effet) sur lesquels nous misons?
  • Quels préalables sont nécessaires pour atteindre l’objectif?
  • Quelles forces externes entravent la réalisation des objectifs?
  • Quels sont les effets secondaires envisageables?
  • Quelle est la meilleure stratégie pour atteindre l’objectif de projet?
Résultats

Modèle d’efficacité graphique en fonction de la complexité du projet:

Aides

IMPORTANT

Même si la performance est avant tout mesurée à l’échelon de l’outcome, il est nécessaire de formuler une hypothèse décrivant ce que les effets sur le groupe cible (outcome) pourraient contribuer à générer du point de vue du but de développement à plus long terme (impact). Il n’est souvent pas possible d’attribuer clairement une conséquence à long terme à un projet ou à un programme en particulier (Lacune d’attribution). Mais il est plus souvent possible de cerner quel sera l’apport probable sur l’objectif de développement à plus long terme.