A quoi sert la mesure de l'efficacité?

Afin qu'un organisme d'utilité publique puisse engager ses ressources de manière rentable et efficace, il ne lui suffit pas de savoir quel effet produira son activité auprès du groupe cible. Il devrait également se poser régulièrement les questions suivantes:

Faisons-nous ce qu'il faut?

  • Améliorons-nous la situation du groupe cible?
  • Contribuons-nous à réaliser les objectifs supérieurs? 
  • Fixons-nous les bonnes priorités?

Le faisons-nous comme il faut?

  • Atteignons-nous nos objectifs?
  • Qu’avons-nous fait correctement/pas correctement?
  • Les attentes du groupe cible sont-elles satisfaites?

Comment pouvons-nous nous améliorer?

  • Que devons-nous changer à l’avenir?
  • Comment pouvons-nous générer davantage avec le même input? 
  • Comment pouvons-nous atteindre le même effet avec moins d’input?

IMPORTANT

Une mesure systématique de l'efficacité aide à trouver la réponse à ces questions. Elle constitue une bonne base pour Apprendre des expériences faites, Diriger une organisation en fonction de l'efficacité et Légitimer son activité.

Il convient toujours d’annoncer à quoi serviront les constats produits par une mesure de l’efficacité. Qu’il s’agisse de devoir prouver, améliorer ou tirer un enseignement, les exigences d’une mesure de l’efficacité varient de cas en cas. La situation varie aussi si un effet doit être clairement attribué à une activité ou s’il suffit d’établir qu’un projet ou programme précis  a probablement contribué à réaliser l’objectif.

ATTENTION

Pour qu’un système de mesure de l’efficacité puisse être appliqué à bon escient, tous les participants au processus doivent connaître d’emblée la finalité et l’utilité de la démarche. Une planification transparente, s’appuyant sur d’amples consultations et sur l’implication des partenaires, contribue à abattre les résistances, à renforcer la responsabilité face à un projet et encourage l’adhésion à la mise en œuvre.